CNRS dépasser les frontières

facilite l’accès aux résultats issus des différents champs de la recherche mondiale

L’Inist-CNRS rejoint DARIAH, infrastructure numérique européenne de recherche pour les sciences humaines et sociales

Partager

En devenant l’un des 26 contributeurs français à DARIAH, au côté d’organismes comme l’ABES, le CCSD, Cléo, Huma-Num, l’Inist témoigne de l’orientation de sa politique partenariale européenne et affirme également son engagement dans la voie du libre accès.

En 2015 l’Inist intègre DARIAH en rendant accessibles librement certaines ressources numériques et en offrant également des prestations d’assistance linguistique.
La participation à DARIAH consiste en trois types de contribution :
• mise à disposition de références bibliographiques issues de deux réservoirs couvrant les champs disciplinaires des Sciences humaines et sociales, OpenGrey et OpenBibArt ;
• mise à disposition de terminologies balayant les champs disciplinaires SHS (lexiques SHS bilingues, terminologie en psychologie, thésaurus de la psychologie cognitive de la mémoire humaine) ;
• traduction de documents et d’objets d’information pour l’utilisation en ligne de la plateforme DARIAH.
Pour en savoir plus sur ces contributions

DARIAH, Digital Research Infrastructure for the Arts and Humanities, est une infrastructure de recherche européenne visant à développer et soutenir la recherche dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales. Elle s’attache de manière privilégiée aux objets numériques : texte, images, son, vidéos...
Cette infrastructure constitue un réseau d’acteurs, d’expertises, de services, et également de projets (Clarin, Cessda, Eudat...). Chaque pays participant partage ses réalisations, savoirs, compétences et bénéficie en retour des réalisations, savoirs, compétences offerts par les autres pays.