CNRS dépasser les frontières

facilite l’accès aux résultats issus des différents champs de la recherche mondiale

Participation de l’Inist-CNRS à la 42ème conférence annuelle du Liber (Munich, 26-29 juin 2013)

Partager

Au cours de cette conférence axée sur les données de la recherche, Marie-Christine Jacquemot-Perbal a exposé l’approche menée au sein de la cellule « Coordination Données de la Recherche » de l’Inist pour accompagner l’évolution du métier d’ingénieur documentaliste vers celui de data scientist et/ou data librarian : « Upskilling of information specialists and research support strategy ».

Le développement de nouveaux services pour les chercheurs en matière de gestion et valorisation des données de la recherche est une préoccupation partagée par les bibliothèques de recherche ou universitaires, européennes ou internationales. Les diverses présentations axées sur ce sujet mettaient en évidence l’éventail de services adaptés aux données de la recherche à développer par les bibliothèques : collecte, indexation, conservation, gestion des accès, diffusion, … .

A ces services sont associés aussi de nouveaux rôles pour les bibliothécaires dans la promotion du partage et de la réutilisation des données, l’assistance à la production de métadonnées descriptives, l’assistance à la création de plan de gestion de métadonnées et la curation et la conservation des données notamment des « small data » pour lesquelles les besoins seraient les plus importants.

Le développement de ces nouveaux rôles/métiers implique une évolution nécessaire des compétences pour les professionnels de l’information, des formations, et éventuellement un redéploiement du personnel existant. Des formations sont également mises en place (Etats-Unis, Royaume Uni, Australie, …) pour former les futurs professionnels des données de la recherche, les« data scientists » et/ou « « data librarians ».

Enfin, un accent a été mis sur le besoin de coordonner les politiques des données, les compétences, les infrastructures entre les institutions de recherche, les bibliothèques, au niveau national et international afin de favoriser le partage et la réutilisation des données.