Opidor Tour, deux mois déjà !

OPIDoR Tour
10.12.2019

Il y a deux mois jour pour jour, l’Opidor Tour débu­tait sa tournée à l’Inist.

Avec pour objec­tif de présen­ter l’outil DMP OPIDoR ainsi que les services asso­ciés, l’Opidor Tour proposé par l’Inist fait écho à la feuille de route de l’Agence natio­nale de la recherche (ANR).

En effet, dans le cadre du plan natio­nal de la science ouverte, l’ANR impose depuis 2019 que les projets finan­cés élaborent et intègrent un plan de gestion des données (DMP) dans les six mois qui suivent le démar­rage dudit projet. Ce docu­ment synthé­tise la descrip­tion et l’évolution des jeux de données, il prépare le partage, la réuti­li­sa­tion et la péren­ni­sa­tion des données.

Après deux mois, et cinq étapes déjà réali­sées (Nancy, Grenoble, Paris, Poitiers, Orléans), le bilan s’annonce très positif. 

Les équipes de l’Inist qui ont animé ces rencontres soulignent l’accueil enthou­siaste et cordial de la part des délé­ga­tions régio­nales, char­gées de faire le lien en local, et des parti­ci­pants, aussi bien les cher­cheurs que les docto­rants ou encore les person­nels d’appui à la recherche. En moyenne, les étapes ont compté chacune quelque 60 parti­ci­pants qui ont montré un fort intérêt pour l’optimisation, le partage et l’interopérabilité des données de la recherche.

L’atelier autour du jeu coopé­ra­tif GopenDoRe a eu égale­ment beau­coup de succès. Il est d’ailleurs télé­char­geable en ligne pour ceux qui aime­raient le faire décou­vrir à leurs collègues.

L’Opidor Tour repren­dra sa tournée dès le 7 janvier à Villeurbanne. D’autres dates et lieux sont d’ores et déjà au programme de 2020.

Toutes les infor­ma­tions sur https://tour.opidor.fr