Des didacticiels du Code COUNTER dans les mains du service Traduction

2 août 2019

Accompagnant la recherche, le service Traduction de l’Inist propose aussi son expertise pour tous types de documents et d’utilisations. Les traducteurs ont récemment travaillé sur des didacticiels du Code COUNTER.

Avant les didac­ti­ciels, le code

Le Code COUNTER (ou Code de bonnes pratiques COUNTER) permet aux four­nis­seurs de contenu tels que les éditeurs de produire des données d’utilisation cohé­rentes, fiables et compa­rables, rela­tives à leur contenu en ligne. Il permet ainsi aux biblio­thé­caires de compa­rer les statis­tiques prove­nant de diffé­rents four­nis­seurs, des infor­ma­tions précieuses dans des déci­sions d’acquisitions.

Ce code est régu­liè­re­ment mis à jour et aujourd’hui, on parle du Code COUNTER 5.

En 2018, le service Traduction de l’Inist avait déjà planché sur le sujet puisqu’il a traduit ce Code COUNTER 5, un docu­ment qui compte près d’une centaine de pages. Le suivi de cette traduc­tion avait été coor­donné en asso­cia­tion avec le groupe Indicateurs de pilo­tage des poli­tiques docu­men­taires numé­riques de Couperin, ou GTI.

Des vidéos

Pour pour­suivre la diffu­sion des bonnes pratiques et faci­li­ter l’exploitation de ce code, des didac­ti­ciels sont mis à dispo­si­tion. Cette année, le service Traduction a travaillé sur quatre didac­ti­ciels vidéo, aussi bien sur la traduc­tion qu’une partie du doublage. Cette deuxième action a égale­ment été réali­sée grâce au service Formation de l’Inist qui est inter­venu pour appor­ter son support technique.

Ces didac­ti­ciels sont dispo­nibles ici

Témoignage

Paperwork
Pour traduire les tutoriels, j’ai dû me plonger dans le Code COUNTER lui-même et veiller à respecter la terminologie consacrée pour ne pas déboussoler les utilisateurs en bout de chaîne. J’ai eu l’occasion de participer à la session d’enregistrement audio, une très bonne expérience !

Alexandre Clément, stagiaire à l’Inist dans le cadre d’un Master Traduction scientifique et technique à l’Université de Haute Alsace, traducteur des didacticiels du Code COUNTER.