DMP OPIDoR présenté à DataBFC2 (22/11/2019)

18.11.2019

Contacté par le comité scien­ti­fique pour réali­ser une présen­ta­tion détaillée de DMP OPIDoR, Benjamin Faure (Inist) et Florian Mazur (Inist) présen­te­ront  “Un DMP plus actif et intégré dans le work­flow de la recherche”, vendredi 22 novembre à DataBFC2.

Le colloque DataBFC2 “Science ouverte : initia­tives et projets en Bourgogne Franche-Comté dans le nouveau contexte euro­péen et inter­na­tio­nal des données de la recherche” propose de dresser un pano­rama des initia­tives régio­nales entre­prises en matière de gestion, d’ou­ver­ture et de valo­ri­sa­tion des données de la recherche. Il est orga­nisé par l’Observatoire des Sciences de l’Univers THETA, sous l’égide de la COMUE UBFC.

Programme : https://databfc2.sciencesconf.org/

Un DMP plus actif et intégré dans le workflow de la recherche présenté lors de DataBFC2 20–22 novembre 2019 à Dijon

Benjamin Faure (Inist) et Florian Mazur (Inist) détaille­ront les fonc­tion­na­li­tés deman­dées et déve­lop­pées spéci­fi­que­ment pour la commu­nauté fran­çaise et notam­ment la descrip­tion de plusieurs jeux de données dans le même DMP (research output) et la refonte du formu­laire de créa­tion de plan.

Au niveau des pers­pec­tives de l’outil, ils présen­te­ront les déve­lop­pe­ments qui viennent juste de débuter

  1. maDMP4LS a pour objec­tif de « mettre le plan de gestion des données auto­ma­tisé dans les mains des biolo­gistes » en rendant les DMP élabo­rés grâce à DMP OPIDoR lisibles aussi bien par les machines que par les humains.
  2. DMP OPIDoR va appor­ter plus de struc­tu­ra­tion dans le plan de gestion de données, avec notam­ment l’utilisation du format JSON pour les réponses enregistrées.
  3. Une autre fonc­tion­na­lité atten­due permet­tra le ciblage précis des données avec l’ex­ten­sion de la liste de thèmes actuel­le­ment disponibles.