Partage d’expériences sur les formations DMP

23.07.2019

Le ser­vice For­ma­tion de l’Inist était pré­sent à la der­nière réunion du groupe de tra­vail DMP qui s’est tenue le 3 juin à Paris. Les éta­blis­se­ments ayant déjà une expé­rience des for­ma­tions aux DMP ont été invi­tés à pré­sen­ter un retour d’expérience.

L’Inist a ain­si fait un retour sur les for­ma­tions aux don­nées de la recherche avec le jeu Gopen­DoRe. L’équipe For­ma­tion a rap­pe­lé que l’idée cen­trale est de « dédra­ma­ti­ser » le DMP et de par­tir des bonnes pra­tiques de ges­tion des cher­cheurs. Les échanges qui ont sui­vi ont per­mis de poser quelques ques­tion­ne­ments notam­ment sur l’approfondissement ou non des points juri­diques ou encore sur le fait que devoir rédi­ger un DMP risque-t-il d’avoir un impact sur la pro­duc­tion des don­nées elles-mêmes.

Par ailleurs, il a été sou­li­gné que les cher­cheurs ne sont pas les seuls qui doivent être for­més aux DMP et qu’il faut aus­si for­mer les infor­ma­ti­ciens, les juristes, les per­son­nels IST…

L’équipe For­ma­tion a par­ti­ci­pé aux ate­liers de tra­vail visant à construire des par­cours péda­go­giques types en ima­gi­nant dif­fé­rents scé­na­rios : for­ma­tion de for­ma­teurs, for­ma­tion doc­to­rale, ate­lier d’accompagnement d’un projet.

À l’issue de la réunion, le groupe de tra­vail a déter­mi­né la néces­si­té de consti­tuer une banque de res­sources à uti­li­ser en tra­vaux pra­tiques (cas concrets, exemples de DMP, sup­ports de for­ma­tion, etc.). Un espace CoRe a été ouvert dans DoRA­Num. Une liste de dis­cus­sion com­mune a éga­le­ment été créée suite à cette réunion, afin de pou­voir coor­don­ner les demandes de for­ma­tion et trou­ver des inter­ve­nants dans le groupe si besoin.

De son côté, le ser­vice For­ma­tion de l’Inist tra­vaille actuel­le­ment sur une ver­sion amé­lio­rée du jeu Gopen­DoRe qui devrait être prête pour la ren­trée en septembre.